Lançamento: “Échapper à la philosophie?” de Gilles Hanus

Nous souhaitons faire crédit à Lévinas, lui accorder la puissance que l’Université lui refuse en le canonisant : celle d’échapper, dans l’exercice de la pensée, au moins ponctuellement, à la philosophie. C’est lui rendre justice tant il aspirait à une telle puissance qu’il s’efforçait d’actualiser de livre en livre. C’est donc la question de l’actualité de Lévinas que nous soulevons, et nous la soulevons avec lui, dans sa trace. Car il arriva à Lévinas, en 1935, dans la tourmente, de se demander ce que signifiait l’actualité d’une pensée : celle de Maïmonide. L’actualité d’une pensée, c’est sa capacité à être actualisée par le lecteur. Elle désigne la façon dont on peut respirer dans un texte, y construire sa propre pensée – ce qui ne saurait signifier en répéter inlassablement les thèses sans les interroger, mais souffler sur les braises selon le dire de Rabbi Éliézer que Lévinas aimait à citer. L’actualité d’une pensée est son incandescence, sa possibilité, moyennant le souffle du lecteur, de redevenir feu. Nous voudrions montrer comment Lévinas fut conduit au bord de la philosophie, dans les marges de l’histoire, comment sa pensée procéda avant tout d’une percée hors de l’histoire, avant d’examiner plusieurs des voies par lesquelles il accomplit un pas hors de la philosophie.

Fonte: Éditions Verdier

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s